Georges Flipo écrivain... ce qu'il faut savoir... et quelques anecdotes

J'ai repéré sur son site et son blog :

Des extraits de ses livres publiés : La Diablada, recueil de nouvelles, Anne Carrière mars 2004, récompensé par le Prix Le Scribe "Place aux Nouvelles" à Lauzerte. Ho !... Mais c'est à quelques kilomètres de Montcuq (mais pas dans le même département)


L’Étage de Dieu titulaire du prix 2006 "Découverte d'un écrivain de la région Nord-Pas de Calais", organisé par la Voix du Nord et le Furet du Nord, édité en 2006 par Edition Jordan-Belgique.

Vertige des auteurs, LE premier roman est publié en janvier 2007 par Le Castor Astral. Aussi récompensé : lauréat du Festival du premier roman de Chambéry.

Qui comme Ulysse, troisième recueil de nouvelles, chez Anne Carrière, en août 2008, élu "Livre du mois" par les Notes bibliographiques, la revue des 1.000 Bibliothèques pour tous, en octobre 08.

Le film va faire un malheur donc publié en janvier 09, chez le Castor Astral, le deuxième roman


Et publié en janvier 10, La commissaire n’aime point les vers , à La Table Ronde, le roman policier.

Sur sa vie, ses idées, sa démarche...

À la sortie de l'Essec, Georges Flipo est devenu créatif publicitaire, (Un vocabulaire de 800 mots maximum y est recommandé) Début de l'écriture... non non pas un livre publié : Pour me défouler, en 1993, j'écris un gros " roman interactif " pour jeunes. Il n'aura que cinq lecteurs : mes trois enfants et mes deux neveux. Non envoyé aux éditeur

Comme un complément de l'interview... questions non posées !... :

Sa réflexion sur "Comment vient une vocation d'auteur ?" et le couperet en quelques mots (voir interview pour la faculté du publicitaire !) :
Désolé, j'ai commencé à écrire sans vocation, juste pour voir.

Été 2002 : une chute de scooter m'empêche de faire du vélo pendant les vacances. Pour m'occuper, ma fille me propose de participer à un concours de nouvelles, pour voir. Pari tenu. Ça se passe mieux que bien.

Sa réflexion sur l'édition : Je ne connaissais pas d’éditeurs, je ne connaissais même pas les éditeurs, je n’avais aucune idée de la façon d’entrer dans la citadelle. J’ai donc utilisé la méthode que tous les experts décrivent comme la plus désespérante, j’ai fait confiance à la poste.

Je ne lui ai pas posé la question dont la réponse peut vous intéresser :
ce que vous écrivez, c’est quel genre ? , car Georges Flipo y répondait déjà On la lance souvent avec un peu plus de circonlocutions, pour ne pas paniquer l'auteur. Mais on finit par lui pointer la question sur le bide : " Alors, en gros, c'est..." C'est plutôt méchant, paraît-il. Féroce disent d'autres. Humour noir, disent les plus gentils. Je ne trouve pas. Et tous ceux qui me connaissent témoigneront que je suis un type craintif, tendre et triste. Je dois avoir un double, un anti-moi qui écrit sous mon nom dans un monde parallèle, un monde d'anti-matière.

Il précise aussi des univers qui l'intéressent : celui des voyages, celui de l'entreprise, celui des arts. Et des thèmes dont il s'avoue fasciné, dans le désordre : le pouvoir, l'imposture, l'ascension, le hasard, les chiffres, la déchéance, l’impossible échange, l’innocent, la folie, le jeu, le piège qui se referme. Et Dieu.

Et ses auteurs disons fétiches, de même dans le désordre (mais y a-t-il un ordre !?) : García Márquez, Tchekov, F.S. Fitzgerald, Buzzati, Kipling, J.L.Borges, Marcel Aymé, Tourgueniev, Cortázar.

Quant au style :
Le style a longtemps été mon frein à l'écriture. C’est si fragile, le style : il est comme l’élégance, il doit à peine se remarquer. Quand on lit Roger Vailland ou Gide, on se sent pataud. Je me contente donc d'écrire comme si je parlais, mais il m’arrive de parler comme si j’écrivais...

Alors, voilà, vous souhaitez en savoir plus, et c'est possible, car il est réguliérement enrichi de chroniques, son blog :
http://georges-flipo-auteur.over-blog.com

Son site officiel :
http://www.georges-flipo-auteur.com.

Et vous pouvez lui poser des questions, via sa page salon du livre


ACCUEIL SALON DU LIVRE .PRO

Le CONTACT - COPYRIGHT - SALON DU LIVRE .PRO


sur le forum : Le webzine gratuit consacré à Gérard Glatt lauréat Prix littéraire 2017
LIRE PROPOS et commentaires.